Actualités

Mis en demeure par le Conseil de la Nation huronne-wendat, Pekuakamiulnuatsh Takuhikan n’entend aucunement retirer les panneaux d’identification qu’il a installés cet automne sur les routes 169 et 175 dans la réserve faunique des Laurentides et sur la route 155 qui mène à La Tuque.

Le Programme d'initiatives individuelles et communautaires (PIIC) se poursuit. Les Pekuakamiulnuatsh ainsi que les groupes, comités, associations et organismes sans but lucratif de Mashteuiatsh peuvent présenter une demande dans le cadre du PIIC, pour une initiative ou un projet s’inscrivant dans l’un ou l’autre des volets, soit CommunautaireCulture et Loisirs et sports.

La vice-chef aux relations extérieures de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, Marjolaine Étienne, participait aujourd’hui, comme membre du Groupe de travail des femmes élues de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, à une audition publique de la Commission des relations avec les citoyens de l’Assemblée nationale, plus précisément dans le cadre du mandat d’initiative « Les conditions de vie des femmes autochtones en lien avec les agressions sexuelles et la violence conjugale ».

Lien pertinent :
Assemblée nationale – mandat d’initiative « Les conditions de vie des femmes autochtones en lien avec les agressions sexuelles et la violence conjugale »

Pekuakamiulnuatsh Takuhikan annonce l’abolition de son service de police à compter du 31 mars 2016.

« Nous avons vraiment tout tenté auprès des gouvernements pour éviter d’en arriver à cette décision extrêmement difficile et lourde de conséquences. Mais nous devons nous rendre à l’évidence, devant l’inertie et le manque d’ouverture du Québec et du Canada, nous n’avons tout simplement plus les moyens financiers pour opérer notre service de police », a mentionné le chef des Pekuakamiulnuatsh, Gilbert Dominique.

Le chef Gilbert Dominique était de passage au Cercle de presse du Saguenay le 11 novembre dernier et il a répondu aux questions des journalistes de plusieurs médias de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean concernant divers dossiers d’actualité pour la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh.

CerclePresseNovembre2015

Lien pertinent :
Cercle de presse - 11 novembre 2015

En hommage et en soutien aux femmes qui ont osé et à celles qui oseront dénoncer…

Les événements et dénonciations de femmes survenus récemment à Val-d’Or touchent notre communauté et l’ensemble des Premières Nations. Les élus de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan ont d’ailleurs salué le courage de ces femmes qui ont osé faire ces révélations et ont joint leur voix afin de réclamer que toute la lumière soit faite sur cette situation, pour que la sécurité et le bien-être des femmes autochtones soient assurés.

Kuei! Dans le cadre de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat qui aura lieu du 16 au 20 novembre prochain, c’est avec plaisir que j’agirai à titre de porte-parole de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan et de la Société de développement économique ilnu (SDEI), en invitant la population à participer en grand nombre aux activités prévues à Mashteuiatsh sous le thème « Bousculer les préjugés! Libérer vos idées! ».

Les élus de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan sont troublés et ébranlés par les révélations faites hier à l’émission Enquête de Radio-Canada à propos de gestes d’abus de pouvoir et de violence posés par des policiers de la Sûreté du Québec de Val-d'Or à l’endroit de femmes autochtones.

Pekuakamiulnuatsh Takuhikan annonce sa participation au comité de suivi de la gestion durable du lac Saint-Jean, en partenariat avec les MRC de Lac-Saint-Jean-Est, Maria-Chapdelaine et Domaine-du-Roy.

Pekuakamiulnuatsh Takuhikan profite du mouvement d’action national des Premières Nations qui se déroule aujourd’hui pour rappeler qu’au terme de presque trente-cinq années de négociation, la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh est plus que jamais déterminée à conclure un traité avec les gouvernements du Canada et du Québec. Elle interpelle d’ailleurs les candidats de tous les partis politiques à l’élection fédérale dans le cadre de la campagne électorale actuellement en cours.